Vous souhaitez vous abonner au blog Adaptil & Thundershirt ?

L’anxiété chez le chien - 4 choses que tout maître devrait savoir

Ecrit par ADAPTIL Expert date May 28, 2024

 

La peur et l’anxiété sont des émotions normales que l’on ressent toutes et tous d’une façon ou d’une autre. Mais en ce qui concerne l’anxiété chez le chien, des problèmes peuvent apparaître dès lors que l’animal se met à avoir peur de situations courantes et d’objets de la vie quotidienne. D’autant plus s’il doit y faire face régulièrement. 

Ces peurs peuvent grandir au fil du temps et devenir de véritables phobies qui pèseront sur la qualité de sa vie quotidienne. Et c’est bien la dernière chose que l’on veut pour nos amis à quatre pattes ! Que vous soyez le nouveau parent d’un petit toutou plutôt stressé ou un maître qui a remarqué de l’anxiété chez son fidèle compagnon, voici 4 choses que vous devriez savoir. 

Délimiter chaque sentiment 

La peur

Pour nous comme pour les animaux, la peur est un sentiment qui nous aide à nous tenir éloignés de dangers ou de menaces potentielles. C’est l’émotion primaire que l’on ressent quand on est inquiet ou effrayé par une situation.

L’anxiété

La principale différence entre la peur et l’anxiété est que la seconde est l’anticipation d’un danger, ou que quelque chose pourrait mal se passer.  

La nervosité

La nervosité chez le chien est liée à son patrimoine génétique et aux expériences qu’il a pu vivre pendant ses premiers mois de vie.

La phobie

Les phobies sont une réaction extrême à un déclencheur spécifique comme un bruit fort, par exemple. Les chiens phobiques auront une réaction extrême, et non proportionnée par rapport au niveau de danger que peut représenter l’élément déclencheur. 

4 choses fondamentales à savoir lorsque l’on a un chien 

1. Comprendre

Comprendre la cause est fondamental pour aider votre chien à réduire son anxiété ou sa nervosité. Prenez le temps d’analyser ce qui pourrait être la cause de sa peur. Si votre chien semble nerveux ou si vous remarquez d’autres signaux d’alerte, arrêtez-vous et essayez de réduire l’intensité du stimulus qui le perturbe. Par exemple, si quelqu’un est trop près de votre chien, éloignez-vous et offrez à votre toutou un moment de calme pour qu’il s’apaise. Et quand il aura retrouvé sa sérénité, récompensez-le.
 
Voici un autre exemple. Il y a peu de temps que vous avez commencé à emmener votre jeune chien en balade, et vous avez remarqué que les bruits de la circulation le perturbent beaucoup. Essayez de modifier vos habitudes et de programmer vos balades à un moment où la circulation est moins dense, ou dans une zone plus calme. Vous pouvez également essayer d’habituer progressivement votre chien nerveux à cet environnement, afin que, avec le temps, cela devienne quelque chose de normal pour lui. 

2. Réconforter

Comme dans toute situation, vous ne devriez jamais réprimander votre chien au motif qu’il est anxieux. Cela fait souvent plus de mal que de bien. Et cela peut également devenir assez déroutant pour un chien anxieux. Sachez saisir la moindre occasion de le féliciter plutôt que de le punir, et utilisez la méthode du​ ​renforcement positif. En faisant cela à chaque fois que votre chien fait un bon choix ou qu’il parvient à garder son calme, vous l’aiderez à prendre confiance en lui. 

Si ce n’est pas déjà fait, installez une ​​zone calme et sûre dans votre maison. Cela permettra à votre fidèle compagnon de s’y réfugier pour trouver le calme s’il a peur ou s’il est effrayé. Informez vos amis et votre famille que lorsque le chien est à cet endroit, il faut le laisser tranquille. C’est d’autant plus important si votre chien se montre nerveux lorsque vous recevez du monde à la maison. 

Une autre manière de réconforter un chien qui a l’air nerveux est de rester calme soi-même. Parlez d’une voix douce et incarnez ce point de référence réconfortant dont votre compagnon aura besoin s’il vient vous solliciter. Mais souvenez-vous, tous les chiens sont différents, et si certains vont solliciter leur maître, d’autres préféreront se cacher. 

3. Prévenir

La prévention est l’un des aspects les plus importants dans la réduction de l’anxiété chez le chien. Pourquoi ? Parce qu’une bonne socialisation dès le plus jeune âge peut l’aider à comprendre ce qui est normal et ne représente pas une menace pour eux. Si votre jeune chien est nerveux, cela ne veut pas dire qu’il sera un chien nerveux toute sa vie. Et il est toujours préférable de se saisir de cette peur assez tôt, avant qu’elle ne devienne quelque chose de plus grave à mesure que le chiot devient adulte. 

Vivez de nouvelles expériences aussi positives que possible ! Cela l’aidera à comprendre que, après tout, le monde n’est pas un endroit si effrayant. Ou pour le dire autrement, votre chien verra le monde sous un jour plus optimiste, et il saura réagir de manière plus positive quelle que soit la situation. Des expériences heureuses = un chien heureux 

Introduisez les nouveautés de manière très progressive pour éviter de surcharger votre jeune chien, et tenez compte de tous ses sens.

4. Encourager à chaque instant

L’inquiétude est un trait de caractère assez commun chez le chien. Donc si votre chien se montre anxieux, la meilleure chose que vous pouvez faire en tant que maître, c’est de lui manifester votre soutien, notamment à travers l’éducation. Vous pouvez le faire en vous appuyant sur les conseils professionnels d’un éducateur/comportementaliste canin agréé, ou en essayant d’autres solutions naturelles. Nous vous recommandons également une visite chez le vétérinaire afin de déterminer si le comportement de votre fidèle compagnon peut être influencé par des problèmes médicaux sous-jacents. 

Encouragez votre chien pendant les sessions d’éducation ou lorsque vous pensez qu’il va à nouveau être confronté à la situation. 

Souvenez-vous que des situations différentes demandent souvent des solutions différentes. Voici quelques méthodes de soutien naturelles destinées à des situations particulières : 

Gardez en tête les 4 points mentionnés plus haut, et vous serez le meilleur soutien possible pour votre chien ! L’anxiété chez le chien est quelque chose de surmontable, et vous pouvez l’aider avec l’éducation et le réconfort adaptés. Faites preuve de patience et persistez avec les solutions que vous proposez à votre compagnon canin. 

Inscrivez-vous à notre newsletter en seulement quelques clics ! Recevez les dernières infos de nos experts canins, ainsi que nos nouveaux trucs et astuces. Pour en savoir plus sur les produits ADAPTIL et Thundershirt, et comment les utiliser avec votre chien, contactez-nous. Vous pouvez nous contacter par téléphone au XXX ou par email à l’adresse XXX.

Partager sur:

Qu’est-ce que l’éducation canine par le renforcement positif ?

Qu’est-ce que l’éducation canine par le renforcement positif ?

Les aides éducatives que vous pouvez trouver dans le commerce peuvent être très utiles,...
En savoir plus
Mon chien est effrayé par des bruits lors des promenades, que faire ?

Mon chien est effrayé par des bruits lors des promenades, que faire ?

  Pour beaucoup de chiens, le moment de la promenade est de loin le...
En savoir plus

Inscrivez-vous à la newsletter pour profiter de 15% offert sur votre 1ère commande ADAPTIL & nos conseils personnalisés.

Les informations personnelles recueillies sont destinées à Ceva Santé Animale, et sociétés du groupe Ceva, dans le cadre de votre inscription à la Communauté ADAPTIL & ThunderShirt. Elles seront conservées pendant la durée définie dans la politique de confidentialité et sont accessibles aux employés de Ceva autorisés à accéder aux données dans le cadre de leurs fonctions ainsi que nos prestataires sous-traitants. Vous pouvez, à tout moment, accéder à vos données personnelles, vous désinscrire en utilisant le lien de désinscription figurant dans les emails, demander leur rectification ou leur effacement , exercer votre droit de limitation ou d'opposition au traitement de vos données personnelles et le droit à la portabilité des données. Pour exercer ces droits ou pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez envoyer un e-mail à privacycompliance@ceva.com ou via le formulaire de contact. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits en matière de protection des données ne sont pas respectés, vous pouvez contacter l'autorité compétente (CNIL) Pour plus d'information consultez notre politique de confidentialité. Votre adresse électronique ne sera utilisée qu'avec votre consentement et pour vous envoyer des offres promotionnelles de Ceva. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désinscription figurant dans l'e-mail.